L’amour : approche générative de l’Univers (et approche informationnelle).

Vague d’Unergie.

Il me tient à Cœur de partager une puissante « vibration » d’Amour qui me traverse régulièrement lorsque je lis les PDF d’Hubertelie, et lorsque que je découvre – sans me mettre la pression, mais avec une grande Curiosité : les Lois et principes d’Alternation.

Voici ce qui me traverse en lisant ce document …

https://Hubertelie/hubertelie.com/alter/conception-generative-entiers-structure-realie.pdf

Parfois le Cerveau humain ne saisit pas Tout, puisqu’il est vampirisé et parasité par les Esprits de Négation. Mais le Cœur reçoit l’UN-Formation : cela vibre quelque part dans l’Univers, et c’est une Joie UN-descriptible !!

– Ω –

Au sein de l’Univers TOTAL : 0 = 1, X=Y, Adam = Eve, Toi = Moi … Et ce n’est que de l’AMOUR … qui se reproduit à l’Infini tel une amour Inconditionnel !!

Lorsque ce schéma est apparu sous mes yeux, par exemple, je me suis dit 2 Choses simultanément :

  • Ce mec est une génie, c’est fabuleux !! (Big Smile sur ma Face).
  • DIEU existe !!! (va falloir s’habituer à cette Réalité).

… Sachant que ces deux réalités n’en forme (éventuellement) qu’UNE seule : l’Universelle. Et j’ajoute ceci, après re-lecture : et si mes fautes d’orthographe Alternative, n’en étaient pas ? 😉

Voilà, c’est tout ce que je souhaitais partager.

Avec tout mon XERY,

AbbyEve.

Publié par

AbbyEve

La source de tous les problèmes dans ce monde (covidisme, corruption et crises mondiales) : ce sont les Esprits de Négation, la définition scientifique du DIABLE. La solution (et la destination) c'est le paradigme de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU. La loi Universelle de l'Amour TOTAL est nommée XERY, et c'est aussi un nouveau langage mathématique (X=Y).

10 réflexions au sujet de “L’amour : approche générative de l’Univers (et approche informationnelle).”

  1. Ben, grand merci à toi, et en remerciement je te raconte mon histoire de cuisinier.

    Un grand cuisinier ne se régale pas de ce qu’il prépare et au moment où il le prépare, en train de faire des va-et-vient dans la cuisine, de surveiller ses casseroles, poêles et autres marmites, et bossant tout en sueur, dans la chaleur de la cuisine, d’autant plus quand il bosse seul, comme moi.

    Il prépare des recettes et des plats mère-veilleux, certes, mais pour lui c’est simplement son boulot, un devoir qu’il remplit, avec plaisir, bien sûr, mais son plaisir n’est pas dans la dégustation de ce qu’il prépare, mais simplement un plaisir d’amour, de XERY. Il prépare sans savoir qui mangera, qui appréciera.

    Il attend, pendant très longtemps, mais peu de clients entrent dans le restaurant, et il se demande si son travail a servi à quelque chose ici-bas.

    Voilà alors qu’une charmante Dame Mère-Veilleuse entre dans le restaurant, s’installe et se régale. Le cuisinier prend son plaisir dans le fait de voir une personne apprécier ce qu’il a préparé avec beaucoup d’amour. Il se dit alors que même si son travail n’a servi dans ce monde qu’à cette Dame, cela en valait largement la peine. Il eut une étrange impression que ce moment de rencontre avec cette curieuse Dame n’est pas un hasard, mais était un rendez-vous, une retrouvaille…. Comme s’il était né ici-bas, pour préparer tout ce qu’il a préparé, pour cette Dame à l’appétit incroyable, comme il n’en avait jamais vu jusque alors.

    Il se dit en lui-même! « Mais qui est cette femme? » Et il ajoute en son for intérieur: « J’en ai une petite idée, mais je ne veux pas y croire, car c’est trop beau pour être vrai… » Comme Cantor face aux merveilles de sa théorie des ensembles, disait: « Je le vois, mais je ne le crois pas… », lui aussi se disait la même chose.

    Puis il posa à la Dame une question clef: « Etes-vous celle qui vient, ou devrais-je en attendre une autre? » Elle ne répondit pas, et continua tranquillement de se régaler.

    Et quand il voit la Dame s’extasier en mangeant, il se dit: « Maintenant que j’ai un petit moment à moi, et que je ne cours plus dans tous les sens dans ma cuisine en me livrant à une vraie course contre la montre, je vais m’installer un moment en compagnie de cette charmante Dame Mère-Veilleuse, et manger comme elle ce que j’ai préparé ». Elle me dit alors: « Asseyez-vous, je vous prie, et je vous sers en tant que mon invité à ma table, et surtout laissez-vous servir mon cher Monsieur, oubliez un moment votre cuisine et prenez le temps de manger ».

    Et je prends mon temps, et je mange. Et alors je m’écrie: « Oh la vache! C’est vachement bon! C’est vous qui avez préparé ça? »

    Et la Dame, étonnée, me répond: « Bah, non, c’est vous qui avez cuisiné ces plats, vous ne vous en souvenez plus? »

    Et je réponds: « Oui, mais, vous avez modifié mes recettes selon votre savoir faire? »

    Et la Dame me répond: « Oui et non, comme en logique d’Alternation, celle que vous expliquez. Je n’ai donc rien ajouté, et pourtant j’ai ajouté un ingrédient spécial, un exhausteur de goût ».

    « Je peux savoir quel est cet ingrédient miraculeux? », je lui demande.

    « Très simple, Théophile, me répond-elle, je m’appelle Angélique. Vous avez cuisiné tout ça avec votre Esprit ou Cerveau d’Homme, mais j’y ai ajouté mon Coeur ou Amour de Femme ».

    Et voyant ma surprise, la tête que je faisais, l’effet donc que sa réponse me fit, elle ria: « Hahaha ».

    Merci donc à toi, de m’offrir cette joie. Bonne continuation.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s